Conseils

Les effets de la déforestation sur les animaux


Le taux croissant de déforestation est un problème dans le monde entier. Cela affecte négativement tout sous une forme ou une autre, y compris l'écosystème, les êtres humains et les animaux vivant dans les forêts ravagées. L'abattage de milliers de personnes sur des milliers d'arbres augmente à mesure que la population augmente, et les résultats à long terme peuvent être dévastateurs à mesure que de plus en plus d'espèces d'animaux sont menacées et meurent.

Famine

La déforestation est la coupe massive et le défrichage des arbres et des plantes. Parce que de nombreuses espèces animales vivant dans les forêts sont herbivores, telles que les girafes, les cerfs et les tapirs, elles sont obligées de quitter leur lieu de résidence pour chercher de la nourriture. En conséquence, beaucoup meurent de faim. D'autres fois, ils s'émerveillent hors de la forêt et dans des zones peuplées d'humains et se font frapper par des automobiles. Pendant ce temps, les animaux carnivores qui s'attaquent aux animaux herbivores ont plus de difficulté à trouver de la nourriture et finissent par mourir de faim ou périssent ou errent dans des zones peuplées et meurent.

Changement climatique et habitat

La déforestation joue un rôle important dans la gestion des niveaux de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Selon le Centre d'information sur les forêts tropicales tropicales de la Michigan State University, près de 200 tonnes de dioxyde de carbone peuvent facilement être stockées sur un seul acre dans une forêt pluviale. C'est pourquoi les forêts tropicales aident à limiter les effets des changements climatiques causés par les gaz à effet de serre dus à la déforestation. L'épuisement des superficies de forêts tropicales augmente les niveaux de dioxyde de carbone entrant dans l'atmosphère. Cela se traduit par des changements climatiques. Lorsque l'effet de serre augmente avec le temps, il en résulte un changement de climat susceptible d'entraîner également des modifications de l'habitat pour les animaux. Cela augmente les possibilités que des espèces d'animaux deviennent menacées d'extinction ou même disparaissent dans le monde entier.

Perte d'habitat spécialisé

Selon le Centre d'information sur les forêts tropicales tropicales de la Michigan State University, la perte d'une très petite superficie dans une forêt pluviale peut par conséquent conduire à l'extinction d'espèces animales. La raison en est que très souvent, les animaux vivant dans les forêts tropicales ont besoin d'habitats spécialisés. Lorsque la déforestation se produit, ces animaux ont de moins en moins de zones dans lesquelles ils peuvent survivre. Lorsque ces zones sont détruites, les espèces disparaissent.

Larges ramifications

Selon le site Web de la NASA, l'Observatoire de la Terre, les pertes d'espèces d'animaux dans les forêts tropicales humides ont d'énormes ramifications qui affectent les animaux et les humains. À partir d’études de la génétique menées auprès d’une multitude d’espèces diverses au sein de la forêt pluviale, les scientifiques sont en mesure de cerner certains indices qui les aident à découvrir des traitements pour les maladies mortelles et les maladies chez les animaux et les humains. Lorsque des espèces disparaissent à cause de la déforestation, les scientifiques perdent l'occasion d'en apprendre plus sur ces espèces. Les diverses espèces qui vivent dans les forêts tropicales offrent des informations vitales qui pourraient faire une différence pour tous les animaux et tous les humains pour la survie dans le futur.