Conseils

La meilleure routine de fitness sprint au vent


Quand il s'agit de faire de l'exercice, plus n'est pas toujours meilleur. Les sprints éoliens sont un moyen rapide et efficace de vous rendre plus rapide et plus fort. Ces exercices, qui sont essentiellement des tirets courts, fonctionnent comme des intervalles de haute intensité. Vous courez vite suivi d'une période de récupération. Au fil du temps, cela augmente la vitesse, la puissance et l'endurance de votre corps.

Notions de base sur le sprint

Un sprint venteux est une course rapide à environ 90% de votre effort maximum sur une distance ou un temps prédéfinis. Vous commencez avec une fréquence cardiaque aérobie, 50 à 80% de votre fréquence cardiaque maximale, puis vous sprintez pour augmenter votre fréquence cardiaque au niveau anaérobie. Pendant votre période de récupération, votre fréquence cardiaque devrait revenir à la vitesse aérobie avant votre prochain sprint. Lorsqu'elles sont effectuées régulièrement, les sessions de sprint augmenteront votre vitesse de course, votre endurance et votre niveau de condition physique.

Timing

Réchauffez-vous avant le vent pour détendre vos muscles et préparer votre cœur et vos poumons à l'effort à haute intensité. Mais vous ne voulez pas faire de sprints de vent à la fin de votre séance d’entraînement, car vos muscles sont déjà fatigués. Lorsque vous exécutez des sprints dans le vent, vous voulez pousser votre corps presque à son maximum d'efforts pour en tirer le meilleur parti. Pour les intégrer efficacement à votre routine, faites des sprints de vent les jours d’entraînement en force ou de repos.

Longueur

Heureusement, pour tirer le meilleur parti des sprints éoliens, vous n’aurez pas à suivre plusieurs heures de votre programme d’entraînement hebdomadaire. Les sprints de vent sont courts et rapides. Après un échauffement, sprintez pendant 15 secondes, puis marchez pendant 45 secondes. Répétez cette opération quatre fois. Ensuite, augmentez l'intervalle de sorte que vous sprintiez pendant 30 secondes, suivies d'une récupération de 30 secondes. Répétez quatre fois. Enfin, sprintez pendant 60 secondes puis récupérez pendant 60 secondes. Répétez deux fois.

Bon échauffement

Dans une étude publiée en 2012 dans «l'International Journal of Sports Physical Therapy», 25 coureurs récréatifs ont été séparés en quatre groupes qui effectuaient différents tronçons avant le sprint. Il y avait une corrélation significative entre les temps d'étirement et de sprint. Tous les participants se sont réchauffés en marchant pendant 10 minutes, puis ils ont fait des étirements balistiques, dynamiques, statiques ou aucun étirement. Les individus qui ne s'étirent pas avaient en réalité la plus grande amélioration de sprint. Il suffit de marcher ou de faire du jogging pour ensuite s'attaquer à vos sprints au vent.


Voir la vidéo: Training Mask: Vent BTS (Décembre 2021).